Permis de conduire


Selon le pays d'obtention de votre permis de conduire et votre statut, vous pouvez continuer à conduire en France avec votre permis de conduire étranger ou vous devez l'échanger contre un permis Français.

Permis délivré par un pays de l'EEE


Si le scientifique détient un permis délivré dans un pays de l’Espace Economique Européen (EEE) 


Vous pouvez conduire en France avec votre permis européen tant qu'il est en cours de validité. En effet, l'échange d'un permis de conduire obtenu dans un Etat européen n'est pas nécessaire pour conduire en France. Cette démarche est obligatoire uniquement si vous demandez une nouvelle catégorie du permis ou si vous commettez en France certaines infractions routières.

La démarche démarche se fait en ligne via un téléservice disponible sur le site de l'ANTS.

Permis délivré dans un pays hors de l'EEE


Si le scientifique détient un permis délivré dans un pays hors de l’Espace Economique Européen (EEE)

 

A l’exception des détenteurs d’un visa étudiant, tout scientifique en séjour de recherche de plus de 3 mois doit échanger son permis de conduire contre un permis de conduire français. En effet, un permis délivré par un État non européen est reconnu uniquement pendant 1 an à partir de l'acquisition de la résidence normale en France. Cette démarche doit obligatoirement être faite durant la première année de résidence en France via téléprocédure sur le site de l'ANTS. Si cette démarche n’est pas entreprise durant la première année, vous ne pourrez pas conduire sur le territoire français avec votre permis et devrez passer le permis de conduire français en fonction de la règlementation du pays.

N’oubliez pas d’assurer votre véhicule !

En cas d’accident, il est important que votre véhicule soit assuré pour prendre en charge les dommages causés sur votre véhicule et/ou celui d’autrui.
Mieux comprendre l’assurance automobile en France.