Résultats AAP - REBOOST - 2 ème édition - Clôturé en mai 2021

Appel à projet ReBoost : Annonce des résultats 

L’Académie Systèmes Complexes lance la 2ème édition de son appel à projet " ReBoost " en proposant une aide financière exceptionnelle s’adressant aux projets, aux équipes ou aux unités de recherche de son périmètre afin de cofinancer des équipements dont l'achat se fonde sur un redéploiement exceptionnel de crédits en lien avec la crise sanitaire. Découvrez les bénéficiaires de cet appel ! 

Soutenir un redémarrage efficace des activités de recherche après la crise 

Les subventions 2020 et 2021 ont été fortement perturbées par l’impossibilité d’engager des frais de mission, de poursuivre de façon soutenue des campagnes de mesures ou d’observations, ou bien d’organiser des manifestations scientifiques. Afin que les porteurs puissent consommer de manière cohérente et efficace leurs crédits dans ce contexte, l’Académie Systèmes Complexes propose de cofinancer les équipes de son périmètre pour qu'ils puissent investir leur dotation vers un redémarrage efficace des activités de recherche. Ainsi, pour cet appel les membres du Comité Scientifique et du Comité de Pilotage ont porté une attention particulière aux projets montrant une mutualisation entre équipes ou un fort potentiel pour le développement d’activités interdisciplinaires.

Pour la 2ème édition de cet appel " ReBoost ", un budget total de 22 000 euros a été alloué à 2 porteurs.

Ci-dessous, retrouvez la liste des projets sélectionnés : 
  • " Locomotion et navigation optimales de micronageurs dans des écoulements complexes " de Laetitia Giraldi (INRIA)
Ce projet se penche sur les micro-nageurs flagellés et plus précisément sur leur mouvement ondulatoire. Ces nageurs déformables sont capables de suivre plusieurs stratégies de nage et de sélectionner la plus efficace en fonction du milieu biologique dans lequel ils évoluent.  L’équipe impliquée dans ce projet (Calisto) s’inspire de particules actives autopropulsées (bactéries, spermatozoïdes, plancton). L’objectif consiste à optimiser, dans un environnement complexe (obstacles, parois, etc.), la navigation de "micro nageurs" en vue de mettre au point des micro-dispositifs dotés d’un potentiel d’application en biomédicale. Pour y parvenir, l’équipe-projet s’appuie sur des simulations et des méthodes d’apprentissage automatique. 
Aide de l'Académie : 7k€
  • AGIR : " développement d’hydrogels inspirés de biopolymères cicatrisants issus d’algues méditerranéennes pour une valorisation dans le domaine biomédical " de Mohamed Mehiri (ICN)
Le projet AGIR est basé sur la valorisation de la biomasse marine. Plus précisément, ce travail de recherche se penche sur une algue présente en Mer Méditerranée capable de produire un biopolymère à base de protéines quelques secondes après une blessure. Une fois réticulé, cette substance gélatineuse scelle rapidement les tissus endommagés. Dans ce cadre, l’objectif visé est d’élaborer une nouvelle méthode de réticulation biomimétique afin de synthétiser des hydrogels de gélatine bio-inspiré par une méthode totalement verte. 
Aide de l'Académie : 15k€